Basilique Saint-Anne d’Apt

Située dans la ville d'Apt, elle est classée monument historique depuis 1846. C'est l'une des plus anciennes églises d'Occident à avoir mis en honneur le culte d'Anne, l'aïeule du Christ.

Apt a été le siège d’un évêché, depuis les tous premiers siècles du christianisme jusqu’à sa suppression par le Concordat de 1801. Depuis le concordat l’Evêché supprimé, Apt est rattaché à l’Archidiocèse d’Avignon.

Saint Auspice est considéré comme le fondateur de la chrétienté à Apt. Martyr au IIIe siècle, la cathédrale actuelle est construite, d’après la tradition, sur l’emplacement où il fut enseveli.

Au Ve siècle, on connaît l’évêché d’Apt grâce aux textes de Saint Jean Cassien de Marseille, qui écrivit à la demande de Saint Castor, évêque d’Apt, les ‘ Institutions Cânobitiques ‘ afin de lui faire découvrir la vie monastique en Orient.
La cathédrale actuelle, commencée au XIe ne sera achevée que vers la fin du XIIe.
Elle est dédiée à Notre Dame de l’Assomption.

LE TRESOR
Le célèbre « berceau » de Sainte-Anne : statue de Jésus enfant, en bois, or et argent, datant du XIVe siècle
Un tissu arabe de l’époque fatimide (XIe)

LE CULTE
L’ancienne cathédrale d’Apt a été honorée du titre de Basilique Mineure en 1877, car elle possède des reliques de sainte Anne.
Sainte Anne est la patronne de la ville depuis 1373, où ce titre lui fut donné, après qu’elle est accordé sa protection à la ville au moment d’une épidémie de peste.
On la fête le dimanche qui suit le 26 juillet, jour de la fête de Sainte Anne et Saint Joachim, parents de la Vierge Marie.

loading